Enseignements - formations

Les filières de formations

Les formations au lycée général et technologique

La seconde de détermination

La seconde de détermination et les enseignements d’exploration

La seconde de détermination

Une année de grand changement : un nouvel établissement, de nouvelles matières, un rythme et des méthodes de travail différents… Une année pour vous tester et vous décider pour une série de bac. La classe de seconde constitue le cycle de détermination du Lycée.

La nouvelle seconde générale et technologique, c’est :

* Un tronc commun pour tous ;

* 2 enseignements d’exploration ;

* Un accompagnement personnalisé ;

* Un enseignement facultatif ;

La nouvelle seconde, c’est également se déterminer pour une série de première.

Outre le développement de la culture générale, avec des enseignements communs qui occupent 80% de l’emploi du temps hebdomadaire, la seconde permet de tester ses goûts et ses aptitudes, grâce aux enseignements d’exploration. Leur objectif : découvrir les caractéristiques des différentes séries de bac et leurs débouchés (en termes d’études supérieures et de métiers.)

Au programme

Enseignements
Communs

 

Français (4h) ; Histoire Géographie (3h) ; Langues vivantes 1 et 2 (5h30) ;
Mathématiques (4h) ; Physique-Chimie (3h) ;
Sciences de la vie et de la Terre (1h30) ;
Education Civique, juridique et sociale (0h30) ;
Education physique et sportive (2h) ;
Accompagenement personalisé (2h)

25h30

       

Enseignements
d’exploration

1er
module

Principes fondamentaux de l’économie & de la gestion

OU

Sciences économiques et sociales

1h30

     

2e
module

Littérature et société OU
Biotechnologies OU
Santé et social OU
Méthodes et pratiques scientifiques OU
Sciences de l’ingénieur (DNL Anglais) OU
Sciences de l’ingénieur OU
Création et innovation technologiques

1h30

Organisation des enseignements d’exploration

En aucun cas les modules d’exploration ne seront déterminants dans l’orientation en fin de 2nde. Ils sont mis en place pour découvrir de nouveaux domaines intellectuels qui pourraient vous séduire pour vous permettre d’élaborer un projet d’orientation dans lequel vous serez volontaire et motivé. Afin que vous puissiez découvrir un maximum de domaines, il vous sera possible de changer le 2e module exploratoire en fin de 1er semestre.

Par exemple : un élève ayant choisi en 1er module Sciences économiques et sociales et 2e module Littérature et société pourra en fin de 1er semestre (courant Janvier) remplacer Littérature et société par Création et innovation technologiques (ou tout autre chose). Le but est de découvrir, d’expérimenter de nouveaux domaines culturels sans que cela soit déterminant dans l’orientation de fin de 2nde.

Admission et recrutement

En fin de 3e , le conseil de classe formule une proposition. Par exemple : orientation en 2nde générale et technologique. En fonction de cette proposition, le chef d’établissement arrête sa décision. Vous devez choisir avec votre famille les modules d’exploration qui vous conviennent en fonction de votre projet.

Poursuite d’études

En fin de 2nde générale et technologique, vous choisissez une série de bac en fonction de votre projet. Le conseil de classe juge si votre niveau est suffisant sur la base des enseignements communs pour poursuivre dans la série demandée.

Principes fondamentaux de l’économie et de la gestion

Cet enseignement d’exploration vise à apporter aux élèves des repères notionnels et des outils d’analyse leur permettant de développer une réflexion structurée sur quelques grandes questions d’ordre économique en relation avec des problématiques de gestion.

Il permet ainsi de découvrir des principes fondamentaux de l’économie et d’étudier leurs relations avec des collectifs humains particuliers que constituent les organisations et notamment l’entreprise, en abordant prioritairement la décision et les relations entre acteurs économiques.

Sciences Economiques et Sociales

Cet enseignement d’exploration vise à :

* donner à tous les élèves, qu’ils poursuivent ou non leurs études dans les séries ES ou STG, les éléments de base d’une culture économique et sociologique indispensables à la formation de tout citoyen qui veut comprendre le fonctionnement de l’économie et de la société dans laquelle il vit ;

* permettre aux élèves de découvrir une discipline scolaire nouvelle et contribuer ainsi à un choix éclairé de leur parcours de formation en cycle terminal ;

* faire acquérir aux élèves quelques notions et raisonnements essentiels en économie et en sociologie dans la perspective d’une poursuite d’étude en sciences économiques et sociales, en classe de première et terminale ES ou STG et, au-delà, dans l’enseignement supérieur : principalement des études en Économie et gestion, Droit, Sciences humaines et sociales, Institut d’études politiques, Classes préparatoires commerciales et Lettres-sciences sociales.

Ces études débouchent sur des postes d’encadrement nombreux et variés aussi bien dans la fonction publique que dans le secteur privé.

Littérature et Société

Cet enseignement d’exploration vise à renforcer l’attractivité de la voie littéraire, en montrant aux élèves l’intérêt, l’utilité sociale et la diversité des débouchés d’une formation humaniste au sens large et moderne du terme.

On cherche pour cela à :

* faire percevoir la variété des études littéraires et des champs professionnels qui s’y rattachent, afin d’éclairer un futur choix d’orientation pour l’élève ;

* mettre en œuvre un enseignement fondé sur le croisement et la complémentarité de plusieurs approches disciplinaires ;

* faire expérimenter des situations concrètes d’activité ou de recherche en relation avec les disciplines littéraires ;

* faire prendre conscience que les études littéraires sont, aujourd’hui plus que jamais, au cœur de la formation de l’homme et du citoyen.

L’enseignement d’exploration « littérature et société » a un programme spécifique, structuré autour des Lettres et de l’Histoire Géographie. Il est présenté sous forme de domaines d’exploration qui ont été choisis en raison de :

* l’ouverture qu’ils constituent pour des élèves sortant de collège ;

* les compétences qu ’ ils permettent de développer et l’éclairage qu’ils apportent sur les formations et les débouchés possibles en liaison avec ces compétences ;

* la collaboration fructueuse qu’ils permettent d’engager entre les différentes disciplines du champ littéraire.

Biotechnologies

Cet enseignement d’exploration de biotechnologies offre la possibilité aux élèves de pratiquer des activités technologiques en laboratoires de biotechnologies.

Ils découvrent ainsi l’importance de la technologie appliquée en recherche et production de biens ou de services dans les secteurs de la santé, de l’environnement et des bio-industries.

Dans le cadre de leur projet d’orientation, cet enseignement d’exploration invite les élèves à se projeter dans les métiers des biotechnologies : technicien supérieur, ingénieur, chercheur en biologie.

Il donne à l’élève des éléments d’aide à la décision pour choisir une formation dans ces secteurs d’activités.

Santé et Social

Cet enseignement d’exploration a pour objectif de faire découvrir les interrelations entre l’individu et la société, la santé, le bien-être social et l’environnement, d’expliquer comment les territoires sont organisés pour offrir des prestations et des services à l’individu, aux groupes sociaux, à la population.

Il aborde les questions essentielles liées au maintien de la santé et du bien être social au travers des principales problématiques des sociétés développées, liées aux différents âges de la vie, au handicap, à la santé publique et à la cohésion sociale, à l’échelle d’un territoire.

Cet enseignement, au travers de questions sociétales , vise l’acquisition de compétences spécifiques des sciences et techniques sanitaires et sociales et de la biologie et physiopathologie humaines et le développement de compétences méthodologiques transférables, comme :

* sélectionner et traiter des informations ;

* réaliser des expérimentations et des investigations af in d’identifier paramètres ou variables, de mesurer leur influence sur les phénomènes objets d’étude ;

* présenter et communiquer les résultats et les conclusions d’une activité de recherche ou d’une étude ;

* travailler en équipe et développer son autonomie dans l’action et la décision.

Cet enseignement est conçu dans la continuité des programmes du collège, et s’appuie sur les compétences et les connaissances du socle commun

Méthodes et pratiques scientifiques

Cet enseignement d’exploration permet aux élèves de découvrir différents domaines des mathématiques, des sciences physiques et chimiques et des sciences de la vie et de la Terre.

C’est aussi l’occasion de montrer l’apport de ces trois disciplines pour trouver des réponses aux questions scientifiques que soulève une société moderne, de faire percevoir différents grands enjeux et de donner les moyens de les aborder de façon objective.

Cet enseignement révèle le goût et les aptitudes des élèves pour les études scientifiques, leur donne la possibilité de découvrir des métiers et des formations dans le champ des sciences et les aide à construire leur projet de poursuite d’études en leur faisant mieux connaître la nature des enseignements scientifiques, les méthodes et les approches croisées mises en œuvre. Il repose sur l’acquisition de connaissances et de compétences et initie les élèves à la démarche scientifique dans le cadre d’un projet.

Sciences de l’ingénieur

Cet enseignement d’exploration a pour objectif de faire découvrir les relations entre la société et les technologies. Il s’agit de montrer en quoi les solutions technologiques sont liées à l’environnement socio-économique, à l’état des sciences et des techniques et en privilégiant la prise en compte des perspectives apportées par le design de produit ou l’architecture.

Cet enseignement aborde l’analyse de systèmes, l’exploitation de modèles et l’initiation aux démarches de conception.

Les domaines concernés sont ceux des produits manufacturés pluritechnologiques ou de l’habitat et des ouvrages.

Les activités proposées visent à explorer comment :

* exploiter des modélisations et des simulations numériques pour prévoir les comportements d’un système pluri technologique ;

* concevoir ou optimiser une solution au regard d’un cahier des charges, dans le respect des contraintes de développement durable.

Ces activités permettent d’identifier les perspectives d’études supérieures à l’université et en écoles d’ingénieurs, et au-delà, de découvrir les domaines professionnels vers lesquels elles s’ouvrent.

Cet enseignement est conçu dans la continuité des programmes du collège, et s’appuie sur les compétences et les connaissances du socle commun.

Création et Innovation Technologiques

Cet enseignement d’exploration a pour ambition de confronter les élèves à des démarches permettant de favoriser l’innovation.

Il propose aux élèves une initiation aux démarches de créativité indispensables pour favoriser l’émergence de solutions adaptées aux enjeux sociétaux, environnementaux et économiques.

Il développe ainsi une approche originale au regard de la présentation habituelle des poursuites d’études scientifiques et technologiques.

Les filières scientifiques

Les baccalauréats scientifiques du lycée Maupertuis

Le Bac S SVT

Baccalauréat Scientifique profil Mathématiques, Physique - Chimie ou Sciences de la Vie et de la Terre

Un diplôme pour ceux qui sont motivés par les sciences. Un bac qui fait appel à l’abstraction, à la rigueur, au raisonnement, mais aussi au sens de l’observation et au goût de l’expérimentation.

Son objectif est de développer une réelle culture scientifique fondée sur des connaissances et une approche expérimentale des sciences. Autrement dit : observer, émettre des hypothèses, vérifier, démontrer et savoir exposer clairement un raisonnement.

Enseignements et options

Les enseignements s’articulent autour :

  • Des mathématiques,
  • De la physique-chimie,
  • Des sciences de la vie et de la terre.

Cependant, comme pour tout Bac général, les matières littéraires complètent cette formation :

français (en 1 ere) philosophie (en terminale), langue vivante 1 (anglais, allemand), langue vivante 2 (anglais, allemand ou espagnol), histoire géographie, édu¬cation physique et sportive, éducation civique juridique et sociale, options facultatives (deux maximum).

En terminale, l’élève choisit un enseignement de spécialité obligatoire de 2 heures parmi : mathématiques, physique-chimie, sciences de la vie et de la terre.

Formation

En mathématiques :

On approfondit le programme de 2nde et on aborde de nouvelles fonctions : les dérivées ou les fonctions exponentielles. Le programme comprend aussi une partie géométrie plane et dans l’espace et une partie probabilité-statistiques. Les élèves apprennent à utiliser les outils informatiques (calculettes équipées de grapheurs, logiciel de géométrie dynamique) pour visualiser ou tester des hypothèses.

En physique-chimie :

A partir de travaux pratiques, les élèves cherchent à généraliser et à trouver les modèles théoriques qui rendent compte des expériences.

Ils se servent de l’ordinateur pour faire des mesures et les interpréter.

En sciences de la vie et de la terre :

Les cours s’appuient sur des travaux pratiques. On y apprend à développer une argumentation scientifique, à formuler des hypothèses, à les vérifier par un protocole expérimental. Cet enseignement demande des qualités d’expression écrite et de raisonnement scientifique.

Au programme, de la géologie, de la biologie végétale et animale, de la génétique et de la physiologie humaine.

Les enseignements de spécialités : L’enseignement de spécialité en mathématiques porte, pour moitié, sur l’arithmétique (division euclidienne, nombres premiers) et pour moitié sur la géométrie (études des similitudes planes et des sections planes de surface.)

L’enseignement de spécialité en physique-chimie consiste essentiellement en travaux expérimentaux. Les thèmes retenus en physique sont la production et l’observation d’images et de sons. En chimie, on insiste sur les techniques ou procédés utilisés en laboratoire ou dans l’industrie.

L’enseignement de spécialité en sciences de la vie et de la terre porte en géologie sur l’étude des paléoclimats et de la paléographie, en biologie sur les biotechnologies, la thérapie génique et en biologie cellulaire sur la bioénergétique cellulaire.

Poursuite d’études

Les bacheliers scientifiques ont accès à l’en¬semble des formations supérieures longues. On les retrouve majoritairement cependant dans les cursus scientifiques, technologiques et de santé. Quelques perspectives après le bac : 57 % des bacheliers scientifiques se dirigent vers l’université, 20 % s’inscrivent en classes préparatoires aux grandes écoles, 20 % préparent des diplômes professionnels en 2 ans (BTS et DUT), 10 % poursuivent des études en écoles.

Accès

Après une seconde générale et technologique à condition d’avoir gardé une LV2.

Durée

2 ans

Le BAC S SI

Le Baccalauréat Scientifique profil Sciences de l’Ingénieur (SSI)

Un diplôme pour ceux qui sont motivés par les sciences.

Un bac qui fait appel à l’abstraction, à la rigueur, au raisonnement, mais aussi au sens de l’observation et au goût de !’expérimentation.

Son objectif est de développer une réelle culture scientifique fondée sur des connaissances et une approche expérimentale des sciences. Autrement dit, il s’agit d’apprendre à observer, analyser, émettre des hypothèses et démontrer.

Enseignement et options

Les enseignements s’articulent autour :

  • Des mathématiques.
  • De la physique-chimie.
  • Des sciences de l’ingénieur.

Cependant, comme pour tout Bac général, les matières littéraires complètent cette formation français (en 1 ère) philosophie (en terminale), langue vivante 1 (anglais, allemand), langue vivante 2 (anglais, allemand ou espagnol), histoire géographie, éducation physique et sportive, éducation civique juridique et sociale, options facultatives (deux maximum).

En terminale, le choix d’un enseignement de spécialité de mathématiques ou physique-chimie est facultatif. II est toutefois conseillé si une classe préparatoire est envisagée.

Formation

L’enseignement des mathématiques

On y approfondit le programme de 2ère et on y aborde de nouvelles fonctions : les dérivées ou les fonctions exponentielles.

Le programme comprend aussi une partie géométrie plane et dans l’espace et une partie probabilité-statistiques. Les élèves apprennent à utiliser les outils informatiques (calculettes équipées de grapheurs, logiciel de géométrie dynamique) pour visualiser ou tester des hypothèses.

L’enseignement de la physique-chimie

A partir de travaux pratiques, les élèves cherchent à généraliser et à trouver les modèles théoriques qui rendent compte des expériences. Ils se servent de l’ordinateur pour faire des mesures et les interpréter.

L’enseignement des sciences de l’ingénieur II s’articule autour de deux domaines

  • Le génie électrique : électronique, électrotechnique, automatisme, informatique.
  • Le génie mécanique : mécanique, nouvelles technologies, dessin industriel (CAO).

Cette discipline s’appuie essentiellement sur des travaux pratiques permettant d’asseoir et d’expérimenter les lois théoriques. Le programme a une approche généraliste et technique permettant au futur bachelier d’être apte à créer, organiser ou gérer des travaux dans des branches aussi diverses que variées.

Les sciences forment bien sûr le socle du bac S. II ne faut pas pour autant négliger les disciplines littéraires. Au total, elles ont un coefficient 15 au bac.

Poursuite d’études

Le Baccalauréat S option SI est parfaitement approprié pour des études supérieures dans les domaines scientifiques et technologiques.

Les principales poursuites d’études sont :

  • Classes préparatoires aux écoles d’ingénieurs.
  • Les écoles d’ingénieurs.
  • Les IUT.
  • L’université.

L’option SI facilite l’orientation des élèves. En effet, les connaissances acquises en mécanique, électronique, électrotechnique, leur permettent de choisir en connaissance de cause une école d’ingénieur ou un IUT.

Accès

Après une seconde générale et technologique à condition d’avoir gardé une LV2

Durée

2 ans

Les filières technologiques

Les Baccalauréats technologiques du lycée Maupertuis

Le Bac ST2S

Le Baccalauréat Sciences et Technologies de la Santé et du Social

Il s’adresse aux élèves pour lesquels les relations humaines et le travail sanitaire et social constituent la motivation principale.

Qualités souhaitées : l’autonomie, l’esprit d’initiative, le sens de la relation, l’aptitude à communiquer et à travailler en équipe. Il est préférable d’avoir suivi en 2nde, les enseignements de détermination « sciences médico-sociales » et « biologie de laboratoire et paramédicale ».

Formation

Les matières dominantes sont la biologie humaine, la connaissance psychosociologique des individus et des groupes, l’étude des faits sociaux et des problèmes de santé, les institutions sanitaires et sociales, la législation…

La formation comporte :

  • Des matières générales : français, histoire-géographie et langues étrangères en 1re, philosophie en terminale, maths, biologie, sciences physiques et chimiques les deux années. Des matières importantes pour la poursuite d’études mais aussi pour acquérir une bonne expression (écrite et orale). -* Discipline primordiale dans l’emploi du temps, les sciences et techniques sanitaires et sociales abordent la législation sociale, le cadre juridique, administratif et politique des structures sanitaires et sociales, et les professions paramédicales. Elles portent aussi sur le fonctionnement des services de santé et d’action sociale. L’étude de ces derniers s’effectue notamment grâce à des visites dans des établissements de prévention, de soins… -* Autre discipline technologique très importante : la biologie et la physiopathologie humaine. Cet enseignement est consacré à l’organisation et aux grandes fonctions de l’être humain. II s’intéresse également aux maladies, à leur prévention et à leur traitement.

À noter : l’utilisation de l’outil informatique est intégrée dans ces enseignements, ce qui permet une orientation professionnelle en secrétariat médico-social.

Une option facultative peut compléter la formation obligatoire : LV2 en classes de 1re et de Terminale.

Poursuite d’études

La plupart des bacheliers poursuivent leurs études.

  • Après concours, dans le secteur paramédical et social. Les écoles de soins infirmiers, d’assistants de service social, d’éducateurs, sont parmi les plus accessibles (2 à 4 ans d’études). Une année de préparation aux concours peut être utile. -* Dans le secrétariat médical, -* Dans le travail social : le BTS économie sociale et familiale, le BTS diététique, les BTS tournés vers le secrétariat, le DUT carrières sociales…

Le BAC STI2D

BAC STI2D - Sciences et technologies de l’industrie et du développement durable

Présentation du bac STI2D

Spécialité Energies et Environnement

Spécialité Innovation technologique et Eco-Conception

Les BTS

Les Brevets de Technicien Supérieur disponibles au lycée Maupertuis

Le BTS SN- Informatique et Réseaux

Le BTS SN-IR (ex BTS IRIS) Brevet de Technicien Supérieur Systèmes Numériques option A : Informatique et Réseaux Ex BTS IRIS (Informatique et Réseaux pour l’Industrie et les Services) Le technicien supérieur titulaire de ce BTS développe et exploite des applications et des systèmes informatiques organisés ou non en réseaux, destinés aux procédés de production de biens d’équipement et de services techniques.

FORMATION L’étudiant en BTS SN IR reçoit une formation pluridisciplinaire à fort caractère scientifique et technique. La formation en informatique est axée sur deux domaines principaux d’activités : Le développement d’applications logicielles et les réseaux. Cette double compétence s’appuie sur : Le développement d’applications informatiques : • gestion de projet, qualité logicielle, analyse UML, algorithmique, conception et programmation (C++, C, Java, PHP, SQL, HTML …) ; • applications orientées WEB : architectures, technologies et langages associés, applications mobiles ; • programmation système et temps réel ; • bases de données.

Les réseaux : • modes de transmission ; • protocoles réseaux, routage ; • équipements du réseau ; • installation, configuration et administration des réseaux.

L’architecture des systèmes : • composants et architecture des ordinateurs : processeurs, mémoires, bus, stockage … • systèmes d’exploitation : installation, configuration et administration.

La formation technique est complétée par : • un stage en entreprise d’une durée de 6 semaines, effectué en fin de première année. • un projet informatique (200h) en fin de seconde année : chaque étudiant se voit confier la charge du développement d’une partie d’un projet élaboré en partenariat avec des entreprises.

L’enseignement général apporte aux étudiants des compétences dans l’expression écrite et orale en français et en anglais. Les enseignements en mathématiques et en physique appliquée complètent l’aspect technique et scientifique de la formation en permettant au technicien SN-IR d’exercer son métier dans des contextes techniques variés.

COMPÉTENCES ET DÉBOUCHÉS Le technicien supérieur intervient principalement dans deux domaines de l’informatique : Le développement d’applications informatiques : Il utilise les méthodologies et les techniques du génie logiciel, pour la phase d’analyse, de conception et de programmation d’applications généralistes ou plus spécifiques au domaine de la production. Il peut intervenir en tant que programmeur, analyste, voire en tant que chef de projet après expérience professionnelle. Les réseaux et systèmes d’exploitation : Il installe, configure et exploite les équipements constituant l’infrastructure d’un réseau informatique. Parallèlement, il peut participer à l’administration système de ce réseau : gestion des utilisateurs, sécurité, droits d’accès, sauvegarde …

Le technicien supérieur titulaire de ce BTS exerce ses activités essentiellement dans des sociétés de services en ingénierie informatique (SSII), les sociétés ou administrations utilisatrices d’équipements informatisés, des entreprises réalisatrices de solutions informatisées et/ou d’équipements mobiles ou automatisés. POURSUITE D’ÉTUDES Après le BTS SN-IR, plusieurs poursuites d’études sont possibles : • Études courtes : licences professionnelles, Diplôme Universitaire • Études longues : • Écoles d’ingénieurs (admissions parallèles sur dossier et entretien), Licence 3 puis Master en université. • Classe Prépa ATS (Adaptation Technicien Supérieur) pour préparer en 1 an, le concours d’entrée aux écoles d’ingénieurs

Accès

Après un bac : • STI2D • S option SSI (Sciences de l’ingénieur), SVT, ISN • ES • Professionnel SEN Après études supérieures : • Recrutement également d’étudiants venant d’IUT, faculté et autres BTS.

Durée

2 ans.

Statut

Étudiant.

Inscription

Sur dossier suivant la procédure académique : http://www.admission-postbac.fr/ Hébergement Saint-Malo est une station balnéaire proposant ne nombreuses locations pour la période estivale, dont un grand nombre sont loués à un tarif abordable aux étudiants pendant la période scolaire. Un grand nombre d’adresses de location est disponible au CROUS de Saint-Malo : http://www.crous-rennes.fr/saint_malo_1 Foyer des Jeunes Travailleurs Marie La Chambre accueille aussi les étudiants : http://www.fjtmarielachambre.fr/

Le BTS Electrotechnique

Le Brevet de Technicien Supérieur avec Formation Complémentaire « Quali-PV »

L’activité professionnelle du technicien supérieur en électrotechnique est centrée sur l’énergie électrique (production, conversion, utilisation). II intervient sur des systèmes pluritechnologiques associant les courants forts des convertisseurs d’énergie (dispositifs d’électronique de puissance) et des récepteurs (moteurs, appareils de chauffage, etc.) aux courants faibles des différents niveaux de commande.

Formation

La formation s’articule autour des contenus d’enseignement couvrant :

  • électricité générale,
  • distribution, appareillage et protections,
  • électronique de puissance : convertisseurs,
  • récepteurs et générateurs,
  • automatique et informatique industrielle,
  • physique appliquée à l’électrotechnique, l’électrothermie, la mécanique,
  • gestion de production, qualité, fiabilité et maintenance.

Le Lycée Maupertuis propose un enseignement spécifique d’installations photovoltaïques, éoliennes, eau chaude sanitaire (partenariat EDF, ADEME, Région Bretagne).

La formation « Quali PV » est dispensée sur les deux années.

Les mathématiques, comme outil théorique, contribuent à apporter au futur technicien une culture scientifique, complétée par un enseignement général en économie et gestion, français et anglais.

Débouchés

Le domaine de compétence de ce technicien supérieur recouvre la conception, la réalisation et la maintenance d’équipements ou de systèmes électrotechniques.

Sa formation lui permet également de conseiller et de dimensionner des installations à production décentralisée par énergies renouvelables. Poursuite d’études

Après le BTS Electrotechnique, plusieurs poursuites d’études sont possibles.

  • Etudes courtes : post BTS, licences professionnelles (1 an).
  • Etudes longues : l’université (exemple, la filière EEA), l’institut universitaire professionnalisé (IUP), des écoles d’ingénieurs après concours.

Accès

Après un Bac :

  • STI (Sciences et technologies industrielles),
  • S SI (Sciences de l’ingénieur),
  • Professionnel

Durée

2 ans.

Statut

Étudiant

Inscription

Sur dossier

Préparation aux concours

Prépa IFSI

Classe préparatoire au concours d’entrée à l’IFSI (Institut de Formation en Soins Infirmiers)

La classe préparatoire au concours d’entrée à l’IFSI a pour objectifs d’accroire les chances de réussite des élèves aux concours des écoles d’infirmier(e)s, d’accompagner les candidats dans leurs projets de formation, en proposant :

* L’acquisition et l’approfondissement des connaissances de base et la mobilisation des capacités nécessaires pour se préparer au concours dans de bonnes conditions.

* Le suivi, le soutien et la formation progressive par une équipe pédagogique dans le cadre d’une classe.

* La préparation aux épreuves d’admissibilité et d’admission

* Découverte, entrainements et évaluation des tests d’aptitudes,

* Culture générale du domaine sanitaire et social,

* Français (vocabulaire, orthographe, grammaire) et méthodologie (analyse, synthèse, argumentation),

* Biologie,

* Techniques de communication.

JPEG - 29.3 ko
IFSI

Formation

La formation est organisée autour des matières suivantes :

* Français

* Mathématiques,

* Biologie,

* Anglais,

* Connaissance du monde contemporain,

* Connaissances des structures sanitaires et sociales,

* Actualité sanitaire et sociale (recherche, dossiers thématiques, revue de presse),

* Entrainements aux épreuves d’admissibilité, test d’aptitudes et de culture générale,

* Entrainements aux épreuves d’admission : préparation aux entretiens,

* Interventions de professionnels,

* Stages professionnels.

Dossier de candidature

Les candidatures sont à déposer suivant la procédure des inscriptions post bac sur le site http://www.admission-postbac.fr.

Le dossier de candidature à nous adresser comprendra :

* Les deux premiers bulletins de terminale (les trois si baccalauréat de l’année précédente),

* Le relevé de notes des épreuves anticipées (ou du baccalauréat si le diplôme est déjà obtenu),

* Une lettre de motivation.

Consultation des résultats : début juin sur le site http://www.admission-postbac.fr

Début des cours : début septembre.

Statut des élèves

* Statut lycéen, avec gratuité de l’enseignement,

* Assiduité obligatoire,

* Restauration au self possible.

Accès

Etre titulaire d’un Baccalauréat général ou technologique

Durée

32 semaines

Calendrier du baccalauréat

DEMANDER UNE FORMATION POST-BAC

Cela passe nécessairement par la procédure internet http://www.admission-postbac.fr/ pour les 3 formations post-bac du Lycée MAUPERTUIS.

  1. BTS Systèmes Numériques Option INFORMATIQUE et RESEAUX
  2. BTS Electrotechnique
  3. Année Préparatoire au Concours INFIRMIER(E)

Le Site « APB » est ouvert du 20 Janvier au 20 mars.

Les formations au lycée professionnel

CAP ATMFC

CAP Assistant Technique en Milieux Familial et Collectif

Quel que soit son lieu de travail, le titulaire du CAP ATMFC aura pour tâche d’assurer des activités de maintien en état du cadre de vie des personnes (entretien des espaces de vie, entretien du linge…), de préparation et de service de repas.

Contribuant au bien-être des personnes, ce métier nécessite discrétion, courtoisie… et une bonne capacité d’adaptation aux lieux et personnes très divers.

Formation

La formation associe enseignement général et formation professionnelle théorique et pratique.

L’enseignement général comprend du français, des mathématiques, de l’histoire et de la géographie, une langue vivante, un enseignement de vie sociale et professionnelle, de l’art appliqué, de l’éducation physique et sportive.

L’enseignement professionnel occupe 60% du temps de formation.

II est organisé autour de trois domaines d’activité :

  • Alimentation Approvisionnement en denrées, préparation de repas, service des repas et entretien des lieux de préparation et distribution des repas,
  • Entretien des locaux, Connaissance des techniques et des produits,
  • Entretien du linge et des vêtements.

Très important aussi dans cette formation, l’apprentissage de l’hygiène et de la sécurité.

Périodes de formation en entreprise

Au cours de la formation, 16 semaines de « stages » appelés périodes de formation en entreprises (P.F.E.) sont organisées :

  • En structures collectives 12 semaines réparties sur les 2 années.
  • En milieu familial l’équivalent de 4 semaines minimum réparties sur les 2 années.

Débouchés

Le titulaire de ce CAP pourra travailler :

  • dans une structure collective comme les établissements scolaires, les maisons de retraite, les cliniques…
  • ou pour des particuliers par le biais d’un organisme prestataire de services ou directement.

Poursuite d’études

La majorité des titulaires du CAP s’engage dans la vie active.

Un complément de formation favorise une meilleure adaptation à l’emploi. Voici une sélection des principales poursuites d’études :

  • Certificat d’aptitude aux fonctions d’aide médico psychologique (2 ans),
  • Diplôme d’État d’auxiliaire de vie sociale (1 an),
  • Technicien de l’intervention sociale et familiale (1 an),
  • Brevet d’enseignement professionnel carrières sanitaires et sociales,
  • Bac sciences médico-sociales, pour les meilleurs élèves, accès possible en 1 ère ST2S.

Accès

Principalement après une classe de 3e.

Durée

2 ans.

BAC PRO TCI

Baccalauréat Professionnel 3 ans Technicien en Chaudronnerie Industrielle

Le Bac Professionnel TCI prépare l’élève aux activités de production entrant dans le champ professionnel des structures métalliques : la chaudronnerie, la tôlerie, la construction métallique, la tuyauterie industrielle.

Technicien d’atelier, ce bachelier professionnel est capable de passer d’un travail de production à la responsabilité d’une équipe, d’assurer, dans une entreprise industrielle, la liaison entre le bureau d’études et l’atelier.

Dans une entreprise artisanale, il peut prendre en charge l’ensemble des tâches de la conception à la réalisation et la pose.

Formation

La formation associe enseignement général et formation professionnelle théorique et pratique. Le programme porte sur l’ensemble des techniques liées à la chaudronnerie, la construction métallique, la tuyauterie…

Les enseignements professionnels mettent l’accent sur les techniques de traçage, d’usinage, de mise en forme et de soudage des matériaux (acier, acier inoxydable,aluminium…) et sur l’utilisation des logiciels professionnels de traçage et DAO.

Les élèves se familiarisent à l’analyse d’un dossier de définition. Ils réalisent des objets industriels à partir de feuilles de métal, de tubes et de profilés en mettant en œuvre des machines conventionnelles ou des systèmes de fabrication assistée par ordinateur (FAO).

Débouchés

En entreprise artisanale ou industrielle, l’éventail des ouvrages réalisés en structures métalliques est quasi illimité.

Le profil Bac Pro TCI est actuellement très recherché.

De nombreux secteurs accueillent les diplômés : la construction navale, aéronautique, ferroviaire, l’industrie agroalimentaire, le bâtiment (ossatures métalliques, escaliers,…), l’industrie pétrolière (raffineries, plateformes,…).

Poursuite d’études

  • BTS Réalisation d’Ouvrages Chaudronnés,
  • BTS Constructions Métalliques,
  • Mentions Complémentaires, en soudure notamment.

Accès

Après une classe de 3e.

Durée

3 ans :

  • 92 semaines de formation au lycée,
  • 20 semaines de période de formation en milieu professionnel.

BAC PRO MEI

Baccalauréat Professionnel 3 ans Maintenance des Équipements Industriels

Technicien d’atelier, ce bachelier professionnel doit maintenir les équipements en état de fonctionner.

Il intervient au titre de la maintenance (diagnostics, dépannage, réparation), mais aussi à titre préventif (contrôles, mesures…).

Son champ de compétences s’appuie sur plusieurs disciplines : mécanique, hydraulique, pneumatique, électrotechnique.

Formation

La formation associe enseignement général et formation professionnelle théorique et pratique. Elle met l’accent sur les divers aspects de la maintenance industrielle : préventif, diagnostic, dépannage, réparation, installation ou modification des équipements, organisation du travail (rédaction de documents techniques, gestion du stock de pièces détachées…).

A la fin de la formation, ce technicien est en mesure de : comprendre le fonctionnement des systèmes automatisés, formuler un diagnostic rapide et intervenir pour maintenir la production, faire une évaluation sur le coût de l’opération, utiliser des logiciels d’assistance à la maintenance …

Débouchés

Autonome et polyvalent, il exerce dans divers domaines professionnels : industries mécaniques, automobile, aéronautique, textile, imprimerie, pétrochimie, agroalimentaire, maintenance des ascenseurs…

La maintenance est un métier d’avenir, en constante évolution. Poursuite d’études

  • Mentions complémentaires
  • BTS Maintenance.

Accès

Après une classe de 3e. Intégration possible en deuxième année après un CAP CSI.

Durée

3 ans.

BAC PRO ELEEC

Le Baccalauréat Professionnel Electrotechnique, Energie et Equipements Communiquants (ELEEC]

Avec ce Bac Pro, vous aborderez toutes les compétences professionnelles liées au métier d’électricien depuis le point de livraison de l’énergie jusqu’aux applications terminales de conversion de l’énergie.

Ces dernières se déclinent selon deux champs d’application : l’habitat et le tertiaire d’un côté et l’industrie de l’autre.

Formation

La formation associe enseignement général et formation professionnelle théorique et pratique.

Un partenariat étroit existe entre le monde professionnel et le lycée par une formation en entreprise d’une durée de 16 semaines sur 2 ans.

Débouchés

Les activités du titulaire de ce diplôme s’exercent dans la mise en œuvre, l’utilisation et la maintenance des installations et des équipements électriques (courants forts et courants faibles).

Avec l’évolution des techniques et technologies, notamment électroniques et informatiques, il met en œuvre ou intervient sur des réseaux qui véhiculent la voix, les données et les images.

Il peut travailler sur chantier, en construction d’équipements industriels, en maintenance, etc…

Poursuite d’études

  • BTS Electrotechnique (2 ans). Les élèves ayant obtenu une mention bien ou très bien au Bac Professionnel sont admis de droit dans le BTS correspondant à leur BAC PRO.
  • Mentions Complémentaires : Métiers de l’eau (1 an).

Accès

Après une classe de 3e.

Integration possible en deuxième année après un CAP ELEEC

Durée

3 ans

3e Prépa Pro : 3e préparatoire aux formations professionnelles

La 3e Prépa Pro est une classe ouverte à des élèves volontaires, manifestant un intérêt pour la formation professionnelle même si leur projet d’insertion dans le travail reste encore à préciser.

Formation

Priorité est donnée à l’orientation : tout au long de l’année les élèves découvriront divers champs professionnels afin qu’ils soient en mesure de finaliser leur choix en fin d’année.

Comme les élèves de 3e de collège, ces élèves passent le Diplôme National du Brevet (DNB). Ils sont également formés pour l’obtention du Brevet Informatique et Internet (B2I) et le niveau A2 en langue étrangère (Anglais).

Des stages dans d’autres lycées professionnels et, éventuellement, dans des entreprises sont effectués par les élèves dans le cadre de leur projet professionnel.

Enseignement

ENSEIGNEMENT GENERAL

Français 3h30
Mathématiques 3h30
Langue Vivante Etrangère 2h00
Histoire - Géographie 3h00
Physique - Chimie 2h00
E.F.S. 2h00
E.P.S. 3h00
Education Artistique 2h00

DECOUVERTE PROFESSIONNELLE

6h par semaine :

* Maintenance,
* Structure métallique,
* Aide à la personne et travail en milieu familial et collectif
* Orientation : travail de recherche personnalisé.

Le module hebdomadaire de découverte professionnelle a pour but :

*d’apporter aux élèves une connaissance du milieu professionnel à travers une approche des métiers et de l’environnement économique et social,
*de les aider à construire leur projet personnel par la connaissance des parcours de formation.

Le module de découverte professionnelle participe à l’éducation à l’orientation, en conduisant les élèves à :

* appréhender la réalité des métiers et des formations professionnelles,
* mesurer l’importance du choix qu’ils auront à exprimer à l’issue de la classe de troisième.

Le module de découverte professionnelle se fonde aussi sur une approche individualisée permettant

* de partir des besoins des élèves (bilans personnels et mise en évidence des acquis),
* de favoriser l’envie et le plaisir d’apprendre,
* d’accompagner les élèves dans la construction de leur orientation.

Poursuite d’étude

La poursuite d’études se fait prioritairement par la voie professionnelle : CAP, BEP, BAC Professionnel et exceptionnellement en seconde générale ou technologique.

Accès

Après la classe de 4e.