Dans la même rubrique...

mardi 1er février 2011

Le Bac S SVT

Baccalauréat Scientifique profil Mathématiques, Physique - Chimie ou Sciences de la Vie et de la Terre

Un diplôme pour ceux qui sont motivés par les sciences. Un bac qui fait appel à l’abstraction, à la rigueur, au raisonnement, mais aussi au sens de l’observation et au goût de l’expérimentation.

Son objectif est de développer une réelle culture scientifique fondée sur des connaissances et une approche expérimentale des sciences. Autrement dit : observer, émettre des hypothèses, vérifier, démontrer et savoir exposer clairement un raisonnement.

Enseignements et options

Les enseignements s’articulent autour :

  • Des mathématiques,
  • De la physique-chimie,
  • Des sciences de la vie et de la terre.

Cependant, comme pour tout Bac général, les matières littéraires complètent cette formation :

français (en 1 ere) philosophie (en terminale), langue vivante 1 (anglais, allemand), langue vivante 2 (anglais, allemand ou espagnol), histoire géographie, édu¬cation physique et sportive, éducation civique juridique et sociale, options facultatives (deux maximum).

En terminale, l’élève choisit un enseignement de spécialité obligatoire de 2 heures parmi : mathématiques, physique-chimie, sciences de la vie et de la terre.

Formation

En mathématiques :

On approfondit le programme de 2nde et on aborde de nouvelles fonctions : les dérivées ou les fonctions exponentielles. Le programme comprend aussi une partie géométrie plane et dans l’espace et une partie probabilité-statistiques. Les élèves apprennent à utiliser les outils informatiques (calculettes équipées de grapheurs, logiciel de géométrie dynamique) pour visualiser ou tester des hypothèses.

En physique-chimie :

A partir de travaux pratiques, les élèves cherchent à généraliser et à trouver les modèles théoriques qui rendent compte des expériences.

Ils se servent de l’ordinateur pour faire des mesures et les interpréter.

En sciences de la vie et de la terre :

Les cours s’appuient sur des travaux pratiques. On y apprend à développer une argumentation scientifique, à formuler des hypothèses, à les vérifier par un protocole expérimental. Cet enseignement demande des qualités d’expression écrite et de raisonnement scientifique.

Au programme, de la géologie, de la biologie végétale et animale, de la génétique et de la physiologie humaine.

Les enseignements de spécialités : L’enseignement de spécialité en mathématiques porte, pour moitié, sur l’arithmétique (division euclidienne, nombres premiers) et pour moitié sur la géométrie (études des similitudes planes et des sections planes de surface.)

L’enseignement de spécialité en physique-chimie consiste essentiellement en travaux expérimentaux. Les thèmes retenus en physique sont la production et l’observation d’images et de sons. En chimie, on insiste sur les techniques ou procédés utilisés en laboratoire ou dans l’industrie.

L’enseignement de spécialité en sciences de la vie et de la terre porte en géologie sur l’étude des paléoclimats et de la paléographie, en biologie sur les biotechnologies, la thérapie génique et en biologie cellulaire sur la bioénergétique cellulaire.

Poursuite d’études

Les bacheliers scientifiques ont accès à l’en¬semble des formations supérieures longues. On les retrouve majoritairement cependant dans les cursus scientifiques, technologiques et de santé. Quelques perspectives après le bac : 57 % des bacheliers scientifiques se dirigent vers l’université, 20 % s’inscrivent en classes préparatoires aux grandes écoles, 20 % préparent des diplômes professionnels en 2 ans (BTS et DUT), 10 % poursuivent des études en écoles.

Accès

Après une seconde générale et technologique à condition d’avoir gardé une LV2.

Durée

2 ans