Dans la même rubrique...

mardi 1er février 2011

Le BAC S SI

Le Baccalauréat Scientifique profil Sciences de l’Ingénieur (SSI)

Un diplôme pour ceux qui sont motivés par les sciences.

Un bac qui fait appel à l’abstraction, à la rigueur, au raisonnement, mais aussi au sens de l’observation et au goût de !’expérimentation.

Son objectif est de développer une réelle culture scientifique fondée sur des connaissances et une approche expérimentale des sciences. Autrement dit, il s’agit d’apprendre à observer, analyser, émettre des hypothèses et démontrer.

Enseignement et options

Les enseignements s’articulent autour :

  • Des mathématiques.
  • De la physique-chimie.
  • Des sciences de l’ingénieur.

Cependant, comme pour tout Bac général, les matières littéraires complètent cette formation français (en 1 ère) philosophie (en terminale), langue vivante 1 (anglais, allemand), langue vivante 2 (anglais, allemand ou espagnol), histoire géographie, éducation physique et sportive, éducation civique juridique et sociale, options facultatives (deux maximum).

En terminale, le choix d’un enseignement de spécialité de mathématiques ou physique-chimie est facultatif. II est toutefois conseillé si une classe préparatoire est envisagée.

Formation

L’enseignement des mathématiques

On y approfondit le programme de 2ère et on y aborde de nouvelles fonctions : les dérivées ou les fonctions exponentielles.

Le programme comprend aussi une partie géométrie plane et dans l’espace et une partie probabilité-statistiques. Les élèves apprennent à utiliser les outils informatiques (calculettes équipées de grapheurs, logiciel de géométrie dynamique) pour visualiser ou tester des hypothèses.

L’enseignement de la physique-chimie

A partir de travaux pratiques, les élèves cherchent à généraliser et à trouver les modèles théoriques qui rendent compte des expériences. Ils se servent de l’ordinateur pour faire des mesures et les interpréter.

L’enseignement des sciences de l’ingénieur II s’articule autour de deux domaines

  • Le génie électrique : électronique, électrotechnique, automatisme, informatique.
  • Le génie mécanique : mécanique, nouvelles technologies, dessin industriel (CAO).

Cette discipline s’appuie essentiellement sur des travaux pratiques permettant d’asseoir et d’expérimenter les lois théoriques. Le programme a une approche généraliste et technique permettant au futur bachelier d’être apte à créer, organiser ou gérer des travaux dans des branches aussi diverses que variées.

Les sciences forment bien sûr le socle du bac S. II ne faut pas pour autant négliger les disciplines littéraires. Au total, elles ont un coefficient 15 au bac.

Poursuite d’études

Le Baccalauréat S option SI est parfaitement approprié pour des études supérieures dans les domaines scientifiques et technologiques.

Les principales poursuites d’études sont :

  • Classes préparatoires aux écoles d’ingénieurs.
  • Les écoles d’ingénieurs.
  • Les IUT.
  • L’université.

L’option SI facilite l’orientation des élèves. En effet, les connaissances acquises en mécanique, électronique, électrotechnique, leur permettent de choisir en connaissance de cause une école d’ingénieur ou un IUT.

Accès

Après une seconde générale et technologique à condition d’avoir gardé une LV2

Durée

2 ans